Partagez|

Graouw je suis un méchant loup || Kiera J. Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
FONDATRICE Ψ Barmaid au Night Club


Crédits : @Beecky
Shawarmas : 27
Messages : 9
Célébrité : Taylor Swift
Age : 27
Statut : En couple
Mon pouvoir : Contrôle les plantes - Lycanthropie
Localisation : NightClub
Occupation : Barmaid

MessageSujet: Graouw je suis un méchant loup || Kiera J. Anderson Sam 14 Mai - 23:14

Kiera Jake Anderson

 
Rattrapée par le temps...

     
Qui je suis

+ Featuring:
Taylor Swift
+ Date et lieu de naissance:
18/12/1990, Texas
+ Métier/études:
Serveuse et Barmaid au Night Club
+ Anecdotes:
Elle est partie du Texas car elle s'y ennuyait • Elle a décroché plusieurs contrats en tant que modèle photo lorsqu'elle est arrivée à New York • Elle préfère travailler dans le monde de la nuit • Il lui est déjà arrivé de faire des cocktails ratés pour remballer de gros lourds, ce qui lui a valu un remontage de bretelles de son patron • Sa couleur préférée est le rouge • Elle adooooore le rhum • Elle n'aime pas le jus d'ananas • Elle est allergique aux pétasses • Son prénom de barmaid c'est Jake, elle n'utilise pas son vrai prénom • Elle ne fait pas confiance facilement.

passe ta souris si tu veux en savoir plus
Surnom: Kiki, JakeAge: 25 ansOrientation sexuelle: HétérosexuelleSituation amoureuse: En coupleGroupe: Indépendant
DERRIÈRE L’ÉCRAN: Je m'appelle Julie, Beecky, Chew' et j'ai 21 ans. Vous pouvez donc vous en douter, je suis une fille. J'ai connu le forum grâce à Mouahahahahah... A MOI ! et je le trouve sublime, magnifique ! . Mon personnage est un inventé.


en savoir un peu plus sur moi

     
+ Je pense donc je suis

Franche • Curieuse • Dynamique • Fêtarde • Craintive • Ne fait pas confiance facilement • Bavarde • Intelligente • Forte Tête • Lunatique.

     
+ Ce qui fait de moi un être exceptionnel

Contrôle les plantes : Kiera a déclenché ce pouvoir à l'âge de 5 ans. Elle ne savait absolument pas qu'elle possédait le gène X. Ayant été abandonnée à la naissance, elle ne connait ni ses parents, ni ses origines. Elle l'a découvert et essaye tant bien que mal de contrôler ce pouvoir. Elle est capable de faire pousser les plantes et de les contrôler comme bon lui semble.

Lycanthropie : Kiera se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. Fuyant l'orphelinat à l'âge de 12 ans, elle se retrouva dehors, en plein nuit avec une magnifique lune blanche au dessus de sa tête. Jamais elle n'aurait cru que ces créatures existaient. Se retrouvant dans une foret, il lui tomba dessus, elle essaya tant bien que mal de se protéger, son don se manifesta à ce moment là, malheureusement ne connaissant pas son pouvoir, elle se retrouva piégée avec ses propres plantes entre les crocs de ce lycanthrope. Comble du jour, Kiera est en couple avec ce Lycan !

     
   
 
Code:
[color=#CC5C5C]Ψ[/color] Taylor Swift → Kiera J. Anderson
   

     
© Nalex


Dernière édition par Kiera J. Anderson le Dim 15 Mai - 0:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
FONDATRICE Ψ Barmaid au Night Club


Crédits : @Beecky
Shawarmas : 27
Messages : 9
Célébrité : Taylor Swift
Age : 27
Statut : En couple
Mon pouvoir : Contrôle les plantes - Lycanthropie
Localisation : NightClub
Occupation : Barmaid

MessageSujet: Re: Graouw je suis un méchant loup || Kiera J. Anderson Sam 14 Mai - 23:14

Mon Histoire




   
Petite citation qui roxx du poney

         
+ Story of my life


Goodbye Love – 18/12/1990 Un enfant non voulu peut parfois être accepté ou être totalement indésiré. Ce fut le cas de cette petite fille, on ne sait rien d’elle. Ce dont on est sûr, c’est que si elle se trouve au jour d’aujourd’hui ici, ce n’est pas pour rien, son destin l’y a conduite. Déposée dans un simple panier entourée d’une couverture de fortune, cette petite fille, fut déposée devant un hôpital. Voilà donc comment cette enfant a vécu ses premières heures. Abandonnée. Les infirmières puéricultrices se sont tout de suite occupées de cette petite, le verdict est vite tombé, enfant abandonner suite à une grossesse non voulut. La mère aurait accouché et emmené l’enfant dans les heures qui suivent à l’hôpital. On ne trouva que quelques heures plus tard une lettre dans le panier dans lequel elle a été déposée. "Ne faits de mal à personne." La lettre fut classée dans un dossier, afin de la lui remettre à sa majorité.

Huit mois après sa naissance, la petite fut adoptée par une famille attendant un enfant depuis deux ans déjà. L’adoption fut une réussite, les parents heureux d’avoir une enfant, la couvrirent de cadeau et de tout l’amour dont elle avait besoin. N’ayant jusqu’alors aucune identité, ils la nommèrent Kiera Jake Pierce. Cette petite famille était heureuse et passait d’excellents moments. Jusqu’à ce que la petite Kiera fête ses cinq ans... La famille Pierce possédait un domaine avec un immense parc dans lequel la petite Kiera pouvait s’amuser et explorer le monde qui l’entoure. Kiera se trouvait dans le parc lorsque Madame Pierce poussa un cri strident en courant vers elle. Lorsque Monsieur Pierce arriva il put constater le drame. Écarquillant les yeux il vit que la nature avait repris ses droits. Là où, Kiera se trouvait un peu plus tôt, le gazon avait formé une sorte de coque de protection. Des fleurs avait poussé en grand nombre, fleurs avec lesquelles jouait Kiera. Il n’en croyait pas ses yeux. Il se tourna vers Madame Pierce et comprit. Lorsqu’il s’approcha de sa femme, cette dernière garda Kiera dans ses bras en secouant la tête. Non… ce n’est pas elle… j’en suis sûre !. Monsieur Pierce ne prêta guère attention aux mots de sa femme, il lui enleva l’enfant des bras et entra dans leur demeure. Un peu plus tard Monsieur Pierce sortit de la maison et se dirigea vers la voiture, Kiera marchant à ses côtés. Il ouvrit le coffre et y déposa deux bagages. Madame Pierce, en sanglot, se tenait à terre, lorsqu’elle releva la tête, elle courut jusqu'à son mari. Celui-ci ferma la portière et démarra, sa femme courant derrière la voiture en lui demandant de s’arrêter. Il n’en fit rien, il quitta bien vite le domaine, en direction de l’orphelinat.

Retour à l’orphelinat -  Kiera ne se doutait absolument de rien, assise à l’arrière de la voiture, son père conduisant celle-ci, elle s’imaginait partir en balade. Seulement la destination fut tout autre. En route pour l’orphelinat, Monsieur Pierce se demandait comment une chose pareille avait-elle pu se passer. Avait-il été aussi cruel dans sa vie ? Ne méritait-il pas d’être enfin heureux avec sa femme. Avoir un enfant était tout ce qu’il avait toujours désiré, ainsi que sa femme. Et voilà que maintenant on lui arrachait son bonheur, son enfant. Non ! Cette chose ne pouvait pas être son enfant, c’était bien pour cette raison qu’il la ramenait à l’orphelinat. Un monstre ne pouvait faire parti de sa famille. S’il fallait attendre deux ans de plus, il les attendrait pour enfin avoir un enfant digne de son nom.

Nous voilà deux ans plus tard, Kiera âgée de sept ans est toujours à l’orphelinat. A croire que personne ne la veut dans sa famille. La famille Pierce étant à l’origine de ceci. Le père de famille avait bien entendu touché un mot au directeur de l’orphelinat concernant vous savez quoi ! Ne comprenant bien entendu rien, notre petite Kiera voit simplement certains de ses amis partir et ne plus revenir. Durant ces deux années, Kiera a suivi des cours et a continué à grandir. Sans qu'elle ne le sache quelques petits incidents sont arrivés à l’orphelinat. Notre petite blonde aurait fait pousser une plante grimpante le long de la façade de l’orphelinat. Cette plante arrivant à hauteur de sa fenêtre. Avant même qu’elle ne le sache, la plante avait été arrachée. Elle ne pouvait rester que très peu de temps à l’extérieur, dans le parc. Notre petite blonde s'est donc enfermée sur elle même, s'isolant dans son coin à étudier. Il n'y avait qu'un seul moyen de s'en sortir, un seul moyen de sortir d'ici. Être la meilleure, grandir et pouvoir enfin quitter cet enfer !

Les années ont passé, Kiera a bien grandi, la voilà aujourd’hui âgée de dix-sept ans. La jeune femme est toujours dans cet orphelinat. Elle n’attend qu’une seule chose: sa majorité. Lorsqu’elle atteindra cette dernière, elle sera libre et alors enfin elle pourra sortir d’ici. Elle n’a que de brefs souvenirs de son enfance et de cette famille, mais elle connait la vérité. On l’a emprisonnée dans cette baraque ! Cet homme, ce Pierce, a ruiné sa vie et elle sait pourquoi. Parce qu’elle est différente. Si plusieurs fois son don s’est matérialisé devant elle lorsqu’elle était petite sans qu’elle ne sache de quoi il s’agissait, aujourd’hui elle l’a bien compris. Kiera est une mutante. Plus d’une fois il lui est arrivé de faire grimper des plantes le long des murs afin de trouver une certaine compagnie. Assise devant sa fenêtre elle regarde au dehors de sa chambre. Les oiseaux chantent, l’herbe devient de plus en plus verte. La voilà qui soupire. Le printemps arrive et elle, elle est enfermée. Ne pouvant profiter de cette odeur, de cette chaleur et de ces fleurs qui bourgeonnent. Il se faisait déjà tard, lorsqu’elle les entendit venir.

Au loin le bruit de pneu roulant sur le gravier se fit entendre. Tournant alors son regard vers l’entrée elle vit le spectacle. Une immense voiture noire, une limousine pénétra dans la demeure… la baraque ! Kiera fixa cette arrivée. C’est alors qu’elle le vit. Cet homme. Elle avait pu le voir dans un journal. Apparemment il est celui qui s’occupe de personnes exceptionnelles. Exceptionnelles comme Kiera. Il les emmènerait dans une maison pour leur donner des cours. Écarquillant les yeux Kiera referma la fenêtre et se dirigea vers le centre de sa chambre. Commençant à faire les cents pas, elle comprit. Ils étaient là pour elle il ne fallait pas qu’elle reste ici. Prenant alors son sac, elle y fourra le peu d’affaires qu’elle possédait. Dans ces lieux, Kiera avait pu suivre des cours et passait le plus clair de son temps dans la bibliothèque. Aujourd’hui, elle ne partira pas avec ces hommes. Elle n’avait aucune envie d’être à nouveau enfermée dans une baraque. Ouvrant la fenêtre elle ferma les yeux et son lien avec la nature opéra. Des plantes grimpantes surgirent tout le long du mur. Lorsqu’elle passa sa jambe par-dessus le cadre de la fenêtre, elle entendit les voix s’approcher. Se précipitant, elle fut au milieu du mur lorsqu’elle entendit la porte de sa chambre s’ouvrir. « Kiera, quelqu’un est là pour toi. Tu vas enfin… ». Il n’en fut pas plus pour Kiera pour sauter à terre. La chute fut brutale, sa cheville se tordit, lui laissant alors une belle entorse. Elle se précipita vers la forêt qui se trouvait non loin de là.


Au-dessus de sa tête la pleine lune commençait à montrer le bout de son nez. Le soleil avait disparu depuis quelques minutes. Kiera n’arrêtait pas de regarder derrière elle. Elle n’avait entendu personne lui courir après, marchant simplement dans la forêt. Elle ne savait pas encore ce qu’elle allait faire, ni où est-ce qu’elle allait aller. Elle n’avait jamais exploré le monde qui l’entourait. Elle savait simplement que l’orphelinat se trouvait dans la périphérie de New York. Un bon orphelinat apparemment… Une baraque oui ! Se faisant tard, Kiera s’arrêta sous un arbre. Un tapis de mousse faisait le tour de l’arbre. Kiera songea à s’asseoir un peu et se reposer. Elle finit par s’endormir dans un cocon de branches, de feuilles et de mousse. Son don pouvait s’avérer être utile.  

Quelques heures plus tard, un bruit de branche brisée la fit sortir de son sommeil en sursaut. Se relevant brusquement elle se mit à regardait autour d’elle. Rien, pas un bruit. C’est à ce moment où elle se rendit compte qu’un cocon l’entourait, comme pour la protéger.  Laissant alors les branches s’ouvrir, elle se releva. Ses oreilles ne la trompaient pas, quelque chose l’encerclait. Elle n’arrivait juste pas à savoir s’ils étaient nombreux ou pas. Les bruits s’approchaient de plus en plus, elle ne se posa pas de question plus longtemps et se mit simplement à courir. Courir comme si sa vie en dépendait. Seulement plus elle avançait plus les bruits de pas se faisaient proches. Elle avait l’impression que plus elle avançait, plus elle était en danger. Se retournant pour voir derrière elle, elle remarqua une lueur, des yeux sans doute, puis elle vit la bête. Écarquillant les yeux, elle voulut courir encore plus vite mais une racine qui dépassait l’en empêcha. Elle chuta simplement. Cherchant à se relever, elle s’écorcha les genoux et les coudes et perdit pied à nouveau. C’est à ce moment-là que la bête surgit et se jeta sur elle. Pour se protéger, son subconscient laissa surgir des racines de terre pour l’entourer et la protéger, malheureusement son don se retourna contre elle, car la bête fut emprisonnée avec elle. La bête qui était en réalité un énorme loup.  

Deux jours plus tard, Kiera se réveilla. Sa tête lui faisait mal, son avant-bras la lançait. Elle voulut se relever mais une main l’en empêcha. Ouvrant les yeux, la lumière du jour lui piqua atrocement les yeux. Elle avait l’impression d’être passée sous un tracteur. C’est alors que les souvenirs lui revinrent. La forêt, la pleine lune, la course, la bête… La morsure. Relevant sa manche, elle fixa son avant-bras. Un bandage. Que s’était-il passé dans cette forêt et où se trouvait-elle ? Regardant autour d’elle, elle remarqua qu’elle se trouvait dans une petite maison. Plusieurs bruits derrière elle la dérangeaient. Elle porta instinctivement ses mains à ses oreilles. « Qu’est-ce que tu faisais dans cette forêt, idiote ? » Regardant autour d’elle elle le remarqua. Se redressant légèrement, elle lui fit face. Il ne devait pas être beaucoup plus âgé qu’elle, grand et plutôt beau garçon. Qui était-il et que faisait-il ici ?

Lui faisant face, ses souvenirs refirent surface. Comme si elle l’avait vécu il y a deux minutes. La peur, la douleur, la haine. Fronçant les sourcils elle sauta de la table sur laquelle elle était allongée quelques instants plus tôt et s’éloigna aussi loin qu’elle le pouvait de cette chose. « Qu’est-ce que tu m’as fait ?… Pourquoi moi ? ». Elle le vit la fixer, buvant son café tranquillement. « Ta faute, pas la mienne… ». Il haussa les épaules. Écarquillant les yeux, elle n’en revenait pas. « Quo.. Quoi ? QUOI ? Pas de ta faute ? C’est bien toi qui m’a fait ça ? ». Lui montrant son bras, elle entreprit d’enlever son bandage. Plus rien. Aucune blessure, aucune morsure. « Qu’es.. Qu’est-ce que c’est que ce bordel ? Tu m’as mordu, tu es cette chose, cette bête ! Je m’en souviens !! ». Tournant encore et encore son avant-bras, elle chercha la moindre preuve, comment était-il possible qu’elle n’est aucune marque ? « Tu peux chercher autant que tu veux, tu n’as plus rien. Félicitation tu n’es pas morte. Courage pour la suite… ». Il n’en fallut pas plus, Kiera se jeta sur ce vaurien. « Félicitation tu n’es pas morte, courage pour la suite, qu’est-ce que ça veut dire, qu’est-ce que tu m’as fait ? DIS MOI ! ». Elle se trouvait à présent face à ce jeune homme. « Disons simplement que tu t’es retrouvée au mauvais endroit, au mauvais moment et que j’ai totalement ruiné ta vie… oui on peut dire ça en quelque sorte. Ne me remercie pas, tu es comme moi... ». Levant son poing, elle voulut lui mettre en pleine face, mais il l’arrêta aussi vite. Ne comprenant pas vraiment ce qu’il se passait, elle recula, s'assit au sol essayant de comprendre. « Comme toi ? Qu’est-ce que tu m’as fait ? ». S'approchant d'elle, il la releva du sol d’une seule main. « Tu connais l’histoire des loup-garou ? ». Écarquillant les yeux, elle commença à reculer, voulant s’enfuir en courant. Ce ne pouvait être vrai, elle ne pouvait simplement pas être une de ces bêtes.

« Aide-moi… ». Poussant la porte de la maison, elle entra et se laissa tomber à quatre pattes au sol. Elle n’avait pas eu d’autre choix, il était le seul qui pouvait l’aider. Le seul à savoir. Après avoir compris ce qu’il avait essayé de lui dire, elle s’était enfuie. Elle avait trouvé sa route et était allée se réfugier dans une grande ville, New York. Elle avait trouvé un petit boulot de serveuse qui lui payait son loyer. Appartement miteux, mais au moins elle n’avait de compte à rendre à personne, et elle n’était pas enfermée ou retenue contre son gré. Jusqu’alors elle n’avait pas cru aux paroles de ce jeune homme, mais plus la pleine lune approchait, plus elle se sentait irritable, mauvaise, à cran. Quelques heures plus tôt elle avait bien cru avoir tué ce gros lourd. Servant la bière qu’il avait commandé, il l’avait attrapée par le poignet, rien de plus. Elle s’était aussitôt retournée vers lui et l’avait poussé, il était tombé de sa chaise instantanément. Elle avait déposé son tablier et était partie aussi vite. Si elle ne s’était pas retenue, elle se serait jetée sur lui pour lui mettre son poing à la figure.

Le soir de pleine lune était arrivé, Kiera avait peur. Enchainée au mur de la cave, elle regardait dans le vide. Qu'allait-il se passer ? Allait-elle avoir mal ? Allait-elle à son tour mordre quelqu’un et lui infliger ce sort ? « Nate… Tu ne m’as jamais demandé comme je m’appelais. ». En effet, elle ne lui avait jamais demandé. Nourrie par la haine, elle n’avait eu qu’une seule : envie le tuer. « Kiera… ». Stressée, elle pencha sa tête vers l’arrière, respirant un grand coup. Elle sentait qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas. Au fond d’elle, elle n’avait qu’une seule envie. Hurler. Serrant les poings elle rouvrit les yeux, sa respiration se faisant plus rapide. « Je vais rester avec toi ce soir, je vais t’aider... »


Kiera est aujourd’hui âgée de vingt-cinq ans. Bien des années ont passé depuis sa morsure et sa première transformation. Aujourd’hui  elle maitrise cette dernière. Elle s’est faite à l’idée que sa vie ne sera plus jamais la même et pourtant elle ne rejette plus la faute sur Nate. Pourtant Dieu sait que Kiera n’est pas une jeune femme facile, elle ne l’a jamais été, bien au contraire. Elle a toujours été la petite fille forte qui ne pleurait pas, qui ne se laissait pas faire. Une vraie battante, courageuse. L’épreuve de sa morsure et de sa première transformation n’en était qu’une parmi tant d’autres. Depuis le jour où elle a frappé à la porte de Nate, elle ne l’a plus quitté, pourtant rien n’était gagné entre ces deux-là. Si habiter dans cette forêt ne posait pas de problème à Nate, Kiera avait une plus grande ambition. La ville. New-York. Depuis un an maintenant, ils habitent un appartement au centre de Manhattan. Dès son arrivée en ville, Kiera a tout fait pour trouver un bon travail. Elle a fait plusieurs castings et réussi bon nombre de ces derniers. Mais ce n’est pas tout. Kiera a toujours était attirée par le monde de la nuit, d’autant plus à présent. Étant Barmaid au Night-Club, elle réussit à avoir son soir de pleine lune… Toutefois ne l’embêtez pas trop deux jours avant et deux jours après celle-ci. A vos risques et périls…

     

         
© Nalex


Dernière édition par Kiera J. Anderson le Sam 21 Mai - 17:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Membre Ψ Indépendant


Crédits : nestie luv.
Shawarmas : 126
Messages : 278
Célébrité : Norman Reedus
Statut : Célibataire
Mon pouvoir : Manipulation des éléments - Aucune maîtrise de son pouvoir -
Selon ses émotions Nicholas peut faire trembler la terre, rendre la densité de l'air intenable dans une pièce ce qui va faire exploser toute vitre ou vase. Il peut geler aussi selon ses émotions, déchaîner le vent, seulement celui-ci n'a aucune maîtrise de son pouvoir.


Localisation : Les alentours de New-York
Occupation : Tuer les membres d'Hydra
Un petit quelque chose : Fiche

Il pourchasse Hydra, il cherche vengeance après ce qu'il lui on fait subir pendant de nombreuse année.


MessageSujet: Re: Graouw je suis un méchant loup || Kiera J. Anderson Sam 14 Mai - 23:21

Re-bienvenue Smile magnifique choix d'avatar **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
PNJ Ψ Tony's A.I.
Crédits : Paradize
Shawarmas : 247
Messages : 324

MessageSujet: Re: Graouw je suis un méchant loup || Kiera J. Anderson Lun 23 Mai - 22:16

Kiera J. Anderson
Bienvenue sur le forum
- Vous avez une mission ? Pour me renvoyer dans le monde ?
   - Pour tenter de le sauver.


   Félicitation tu fais maintenant partie de la famille Heroes Academy !  Pompom

   Tu peux d'ores et déjà aller faire ta fiche de lien et ta fiche de Rp. Si tu souhaites rester connecté, tu pourras créer ta page Facebook, t’inscrire sur Skype, ou tout simplement partager ton numéro de téléphone. RP Pense à jeter un coup d'oeil régulièrement dans la boutique, au cas où quelque chose t'intéresse et à ouvrir ton album de cartes à collectionner si comme Coulson tu aimes les cartes de super-héros ! (En plus tu en auras une gratuite Ange )


   La partie RP t'est maintenant ouverte, toutefois n’oublie pas, le forum dispose d’une Chronologie, alors pense à dater tes rps. (ou Dae te fouettera Fouet ). Nous t’invitons à voter régulièrement –toutes les deux heures – pour aider le forum. Plus on est de fous, plus on rit ! Clown2  Si jamais il t’arrive de t’absenter du forum, n’oublie pas de nous prévenir. Packman


   Oh et j’allais oublier, tu peux aussi nous rejoindre dans la partie flood et sur la CB ! Gaga Ange

   Bon jeu sur Heroes Academy ! Coeur2


©️ Gasmask
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://heroes-academy.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Graouw je suis un méchant loup || Kiera J. Anderson

Revenir en haut Aller en bas

Graouw je suis un méchant loup || Kiera J. Anderson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Graouw je suis un méchant loup || Kiera J. Anderson
» Le petit méchant loup...
» Le Grand Méchant Loup. [Isy]
» Qui craint le grand méchant loup ?
» Quand le grand méchant loup s'invite à la fête
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes Academy :: Gestion du Personnage :: Student files :: Présentations Validées-